1h13’23” et completement dépouillé


J'ai donc fait 4ème sur le Semi Marathon de Lempdes avec un temps qui me ravie de
1h13'23"... mais je me suis vraiment fait violence.... j'ai passé l'apm allongé à cause d'un mal de ventre terrible... cela m'arrive quand je me met minable... et j'ai rarement autant puisé dans
mes ressources pour aller chercher cet 4ème place... Pour le moment je n'arrive même pas à savourer cette course car je suis vraiment déglingué.... et j'ai horreur d'être dans cet état... en
générale je me met à fond, mais je m'en remet vite et je peux apprécier l'effort accomplie...

Merci au nombreux supporter sur le bord de la route.... je n'ai pas eu le temps ou la lucidité de vous saluer.... mais je vous ai entendu

Mon précédent record était 1h14'17" à Cosne d'Allier sur un parcours que je trouve plus roulant que celui de Lempdes.

RESUME :
UN DEPART DANS LES TEMPS... je termine le premier tour de 7 km en 10ème position, mais à 20 " d'un groupe de 4 ou 5 coureurs quime semble être parti un peu trop vite. Mon passage au 5ème kilo en
17'17" me convient. Je me sent assez bien, mais je suis quand même surpris de voir les coureurs qui dont devant dans le petit  groupe que j'aperçois. Normalement je devrais être avec eux,
mais ils sont partis sur des basse de moins de 1h12'. Et la situation s'arrange pour moi car au début du 2ème tour il y a des faux plats et relance sur lequel je revient très vite sur ce petit
groupe. Je les rejoints donc un à un sans accélérer l'allure, je reste très très concentré dans mon tempo... je n'ai même pas eu le temps de les encourager tellement j'étais dans mentalement
aspiré par ma gestion de l'effort. A l'amorce du 3ème tour je me retrouve 5ème et il me reste 7 km. La douleur musculaire arrive, je commence à manquer de lucidité et je sent que derrière moi
l'écart est faible avec les coureurs que je vient de rejoindre.
UNE DECHARGE D'ENERGIE... Au moment ou je passe sur la ligne à 1 tour de l'arrivée, il se produit quelques chose de rare dans une vie de sportifs, mais quelque chose de tellement fort en émotion,
comme un tour de magie, une communication entre le public et le coureur... Le speaker surpris de me voir revenir sur le 4ème va mettre le feu.... Le
voilà le coureur de Cournon Quentin Leplat qu'on attendait à la lutte pour les premières places
.... et le public m'a franchement encouragé verbalement et avec des applaudissements.
C'était un peu comme sur le Tour de France mais sur 100m.... mais ces 100 m en passant devant l'aire d'arrivée m'ont parru si léger, si grissant... à cet instant précis c'est comme si les
encouragement déclenchait en moi une sorte de décharge d'énergie et de lucidité... ma foulée s'est allongée et j'ai reussi à recoller rapidement au 4ème qui comptait exactement 23" d'avance à ce
moment précis... Je souhaite à tous sportif de resentir cette émotion car je l'ai ressentie peu de fois dans ma vie et uniquement sur des courses ou le public est nombreux et se passionne pour le
duel qui se déroule sous ces yeux.... cet instant est vraiment magique.... les scientifiques parlent d'une émotion qui s'accompagne de processus physico chimique au sein du cerveau et de
l'organisme, les chinois ou japonnais appel cela la force  vitale ou le tchi..... Je suis plutôt de l'avis du scientifique, c'est un peu comme une décharge d'adrénaline, mais sans la peur...
cela fait partie de la richesse du sport et de ses émotions...
Bref, je parviens à doublé le 4ème concurent et à prendre sa place. Le dernier kilo est une souffrance terrible car je lutte pour ne pas craquer... par contre les 50 dernier mètre j'ai de nouveau
cette décharge sous les encouragements du public...
Mes temps de passage :
-5 k en 17'17
-10 k en 34'40
15 k en 51'52"
Bref très régulier, mes temps au kilo oscille entre 3'25" et 3'30 selon le relief...

 

Partager l'article !
 
1h13'23" et completement dépouillé:
J'ai donc fait 4ème sur le Semi Marathon de Lempdes avec un temps qui me ravie de
1h13'23"... mais je ...

Permalink to: 1h13’23” et completement dépouillé

Include this: 1h13’23” et completement dépouillé

Comments

  1. 1h13!

    Félicitations à toi, pour ta progression constante et linéaire, et pour ce petit récit fort sympathique.

  2. Je me rappel qu’en 1997 j’avais fait ce semi en 1h22…. mais j’avais eu un point de coté. Mais en gros je valais 1h19 à tout cassé en 1997… mais par contre en vélo j’arrivais à gagner des
    courses…. maintenant je crois que c’est plus possible en me consacrant autant à la course à pied…

Comments are closed