Réglage du recul de selle

DSCN2113Depuis des années je n'ai jamais essayé la moindre mesure ou encore d'appliqué les regles de
base en terme de position sur le vélo. J'ai toujours ajusté ma position aux sensations. Lorsque je change de vélo, je tatone sur 2 ou 3 sorties et je regle le vélo jusqu'a je me sente bien,
capable de garder la position, de relancer en restant assis.... bref, je me fit à mes sensations de confort et d'efficacité. Un jour un jeune m'a fait une blague sur un stage, il m'a baissé la
selle de 5 mm.... au bout de quelques kilomètre je trouvais qu'il y avait un truc qui clochait.... je me suis arrété et j'ai vue qu'on avais baissé ma selle.
Bref, je ne me suis jamais enquiquiner avec des fils à plomb, des niveaux des équerres et autres formules mathématiques.

J'ai voulu vérifier ma position naturelle pour voir si elle coincide avec la théorie.... et bien pas du tout, ma selle est avancé d'environ 2 cm par rapport aux recommandations, ma hauteur de
selle est un tout petit plus haute que la théorie (0.5cm). Il n'y a que les cales des chaussures qui coincide avec les conseils.

J'ai donc décidé de tester différents réglages en faisant des sprint maxi de 7" entrecoupé de 3' de récupe à 100 watt. Ce genres d'effort sont les seuls qui permettent d'obtenir des valeurs
reproductibles pendant 20 à 30 sprints. La fatigue n'intervient pas et les valeurs sont très proches (5 à 10 watt) si je garde toujours le même braquet, la même récupe.
Pour le recul de selle j'ai testé la position théorique (recul), ma position actuelle (+ 2cm), une position très avancé (+4cm).
RESULTAT : Tous mes meilleurs sprints ont été obtenue avec ma position naturelle réglage au feeling depuis 10 ans. Les 2 autres positions était systématiquement plus basse lors des sprints.

Je pense qu'en terme de réglage de la position, il faut d'abord écouter les multiples récepteurs sensoriels dont nous disposons, ils sont plusieurs milliers dicéminer dans notre anatomie et
communiquent avec un cerveau doté de neurones bien supérieurs au mégabit de l'ordinateur.
Toutefois, chez le débutant ou le coureur peut initier, il est nécéssaire de faire un préréglage en suivant les conseils théoriques pour ensuite affinés les réglages en fonctions des sensations
et symptomes physiques (douleurs cervicales, douleurs musculaire localisé....) Attention, quand on augmente la charge d'entrainement on déclenche toujours de nouvelles douleurs qui s'estompent
rapidement, il faut donc étudier les symptomes décrit par le coureurs en tenant compte de l'évolution de son entrainement. Tous les cyclistes qui arretent le vélo 3 mois on mal au dos en
reprenant le vélo.... ce n'est pas une raison pour revoir la position.

La position est quelque chose qui doit être personnalisé en fonction des paramètres anatomique, musculaire, de technique de pédalage, car nous changeons aussi notre position à de nombreuses
reprises au cours d'une sortie. En cote, certains ont tendance à reculer sur la selle, sur terrain roulant en position main en bas on avance légerement....

Bref, une bel usine à gaz, mais un sujet qui mérite d'être creusé tout autant que la définition des zones de FC.

 

Partager l'article !
 
Réglage du recul de selle:
Depuis des années je n'ai jamais essayé la moindre mesure ou encore d'appliqué les regles de
base en terme de ...

Permalink to: Réglage du recul de selle

Include this: Réglage du recul de selle

Comments

  1. D’ailleurs je trouve qu’on peut élargir le sujet à quasi tous les efforts physiques en général. Par exemple, certains se fient pour leur entrainement ou les courses uniquement au
    cardio-fréquence-mètre. Cela a certes des avantages, mais je trouve plus important de savoir gérer ses sensations et apprendre à connaître son corps.

Comments are closed