TEST de PMA VCCA et le coach

111218_0045.JPGUne douzaine de furieux se retrouve par une vrai température d'hiver, un ciel menaçant de quelques flocons.
Objectif : la montée de Corent au taquet, 1.7 km du pied jusqu'au panneau d'entrée du village. Il y a les irréductible adepte des tests à Quentin. Bien sur Boris vient défendre son titre de
meilleur watteur par kilo en bosse.

 

Pan c'est parti, et pour une fois on part prudemment, du moins c'est comme ça qu'on la ressentie, et pourtant les watt sont bien calibré, je me cale autour de 400 watt, ce qui sur les 30
premières secondes est facile, mais après cela deviendra de plus en plus dure, surtout quand Boris accélère. A ce moment on va vite titiller les 450 watt pendant une minute avant que le groupe
explose sous les coup de boutoir de Seb Chabert et d'Alex Join qui tente de revenir sur Boris.

Bref, tous le monde en termine dans un concour de grimace, les bronches en feu comme si on venait de se siffler un litre de gnole cul sec...

 

Bilan pour moi : 402 watt sur 4'48" contre 382 l'année dernière lors de ce test. (record en décembre 417).

 

Le reste des troupes à fait une bonne montée et les puissances sont sensiblement meilleures que celle de l'année dernière pour la plupart des coureurs qui avait fait ce test l'année dernière.
Bien sur il manquait un peu de monde, la météo à calmer les ardeurs, mais pour le moment, les coureurs sont dans les temps et sur leur tableau de marche.

On a intérêt de ne pas se pointer la fleur au fusil sur les 1ere courses, car cette année, on ne va certainement pas rigoler tous les WE. On risque de se prendre des reculés de temps en
temps et pour les plus jeunes il faut apprendre à l'accepter comme un passage inévitable.
Plus on monte les échelons et plus on voit des coastaud terniner de temps en temps dans les
etc... Le vélo est un sport dure, pas seulement dans l'effort, il est dure dans l'acceptation de l'échec. Et l'échec est le lot quasi hebdomadaire de la plupart des coureur, car il n'y a qu'un
vainqueur au milieu de 100 à 150 furieux affuté comme des lames de rasoir

111218_0055.JPG

 

Quelques puissances des poulains :

Si on rapporte les puissance à un poids étalon comme on le fait pour les col du Tour de France, voici quelles sont les PMA :

  • Maxi : 499 watt sur 4'12" normalement cette puissance permet de jouer la gagne en Elite... je dis bien normalement, car il y a bien d'autres paramètres à
    maitriser autour, mais disposer d'une telle PMA est un atout dont je ne n'ai jamais pu disposer. Au mieux j'ai atteint 460 watt
  • Mini : 373 watt
  • Moyenne 411 watt

Chez les professionnels les PMA peuvent varier de 470 à 510 watt sur 4 à 5 minutes, puis il y a bien sur des extraterrestres capable de tenir plus de 550 watt, mais dont on sait très bien que
quelques choses de louches entachent certaines performances.

 

Merci à Michel, Jean François et Jean Baptiste qui nous en suivi en voiture, ont pris les photos et préparer une collation sympa à l'arrivée.

Merci public aussi...

111218_0183.JPG

 

Partager l'article !
 
TEST de PMA VCCA et le coach:
Une douzaine de furieux se retrouve par une vrai température d'hiver, un ciel menaçant de quelques flocons.
O ...

Permalink to: TEST de PMA VCCA et le coach

Include this: TEST de PMA VCCA et le coach

Comments

  1. Bel article. Merci. Près de 500 watts à PMA, c’est du très lourd !!

    Mais ce n’est pas un peu court 4’12” pour déterminer la PMA ? Certains l’estime à 5′, d’autres (dont moi) à 6’…

  2. Bonjour

    Si c’est un peu court… surtout que le temps n’est pas de 4’12”, mais je pense que c’est 4’22” plutot. Mais le petit grimpeur a déjà tenu 417 watt réel sur 5′ pour 55 kilo, ce qui me laisse
    réveur…

    Et puis, le coté puncheur est très fort chez ce petit grimpeur de poche, il a une très bonne capacité anaérobie lactique. Sur un col long il ne domine pas autant les tests que nous faisons.

Comments are closed