Course de La Combelle 12-07-09


Voici le mail que j'avais fait passé à tous les gars de l'équipe dans la semaine
:


Attention la Combelle on y va pour gagner.


Mon objectif amener Kevin ou Mounir selon la configuration de la course à la
victoire.

Voici comment je vois les choses sur ce
parcours

Round 1 :
Ca va attaquer dès le début et il faudra être dans tous les coup, mais ne pas
se mettre à fond tant qu'il n'y aura pas 2 ou 3 cournonnais costaud capable de prendre les choses en main au moment de jouer la gagne. Par exemple, si je me retrouve avec 3 ou 4 gars seul sans
cournonnais je roulerais pas ou juste ce qui faut pour éviter le retour du peloton et le garder à porter d'une attaque très appuyé et permettre à 1 coureur du VCCA de revenir
seul.

Round 2 :
une échappée est formé avec 2 ou 3 cournonnais... mais on ne pourra pas tous
y être... même si on a les jambes. Ceux qui rateront le groupe devront revenir seul et ne ramener personne ou profiter des autres pour revenir dans un fauteuil.

Round 3
il faut un costaud capable de partir seul 1 ou 2 tour et de focaliser
l'attention sur lui. (moi ou Séb), puis derrière pendant ces 1 ou 2 tours l'autre cournonnais restent au chaud dans les roues, laissant les autres rouler. Puis il lui faudra sortir seul pour
revenir sur Moi ou Seb. Pour le coureur qui sera devant il lui faudra gérer son effort et son avance en surveillant ce qui se passe derrière et être capable de réembrayer à 100% dès qu'on se
retrouve à 2... Ensuite les autres cournonnais controle la situation pendant que les 2 mobyettes se mettent à 200% pendant les 1 à 3  tours qui restent.


L'apotéose une victoire en doublé sa serait beau !!!!

Pour moi l'offensive finale doit commencer entre 3 à 5 tour de l'arrivée soit 20 à 30 km environ.

Voilà la messe est dites....ouvrez les yeux, faites tourner vos méninges et tenez vous prêt !




Finalement les choses se sont déroulé pratiquement comme prévue.... sauf qu'au lieu de me retrouver tous seul la margoulette dans le vent à 30 km de
l'arrivée, je me suis retrouvé seul à 55 BORNES..... et Kevin est rentré 10 km plus loin dans ma roue.... puis nous avons tout donné car derrière cela n'avait pas vraiment abdiqué.... Mais on
l'a fait, j'ai pu faire ce que je voulais faire depuis pas mal de temps, faire gagner un jeune du club. Kevin, je le connais depuis qu'il est minime, je l'ai encadré des dizaines de fois à
l'entrainement, en stage ,parfois en course et je trouve ca génial de voir qu'il est devenu un vainqueur et de l'ammener à la victoire comme ça. Lui 20 ans, moi 32.... Youpi je suis pas encore
foutu.

Il a courru sans faire la moindre erreur, il est resté discret en début de course pendant que j'attirais l'attention avec Seb Chabert. Lorsque j'ai pu sortir du peloton j'ai du rouler 10 bornes
tout seul et je commençais à coincé quand en me retournant je vois mon Kevin qui revient sur moi comme une balle, j'en revenais à peine.... il l'a fait, il a réussit à s'extraire d'un groupe de
contre qui s'était constitué et qui venait d'exploser dans le raidar de Bayard. Quand il a recollé au début de la descente, j'ai relancé l'allure et plus arrivée sur la seule portion plate de
la course on s'est mi à la planche, on a rouler 1.5 km à 50 55 km/h.... il fallait creuser l'écart tout de suite pour le porté à 1'. Bref que du bonheur et beaucoup de souffrance pour épicer le
tout.

Sophie qui était sur le bord de la route m'a raconté que la maman de Kevin
s'inquiétait :

- et si jamais Quentin a envie de gagner ? Il est parti avant en fait ?
 

- et Sophie.... ouh la la, ca risque pas ca fait une semaine qu'il me bassine
qu'il veut faire gagner Kevin ou Mounir.... y a pas de risque, c'est bien Kevin qui passera en tête...

Bien sur.... pour moi c'est une victoire quand on arrive à 2, mais il est normal
que le plus jeune passe en tête la ligne, depuis le temps qu'il courre après une victoire.... 8 ans d'efforts et d'entrainement.

La forme est bien là.... et pourtant vendredi matin j'ai été attaqué par un
streptocoque
, une bactérie qui sévie dans les plans d'eau. Bilan, je me suis retrouvé avec de la fièvre, un
énorme ganglion dans le cou et un mal de gorge. Et comme je n'avais pas envie de mettre toute ma préparation en l'air je suis allez voir le medecin aussitot... j'ai gagné une prise de sang pour
voir si l'infection n'est pas trop grave et un traitement antibiotique qui m'a remis sur pied en 24 h .... je n'y croyais pas moi même quand le samedi j'ai pris mon vélo pour faire une sortie.
Les jambes tournaient toute seule alors je me suis fait 60 km et un petit footing en cote.

STAT :
Puissance moyenne normalisé 308 watt sur 2h11 de course, c'est pas
extraordinaire, mais il faisait 30° et je peux vous dire que les coureurs qui ont baché sont très nombreux. On a roulé qu'a 36 de moyenne, mais il y avait du vent et vue la configuration du
parcours on ne l'avait pas souvent dans le dos. Et bien sur 24 cotes de 1 km chacune à avalé.


 

Partager l'article !
 
Course de La Combelle 12-07-09: Voici le mail que j'avais fait passé à tous les gars de l'équipe dans la semaine
:

Attention la Combelle on ...

Permalink to: Course de La Combelle 12-07-09

Include this: Course de La Combelle 12-07-09

Comments

  1. Bravo Quentin , des courses comme ça cela renforce l’esprit d’équipe .

    Prévois tu de faire un marathon cet automne pour améliorer ton chrono sur la distance

    Tu devais mettre en ligne tes entrainements ?

  2. Normalement pas de marathon en fin de saison… peut être un 50 km des domes, mais sans aucune prépa spécifique…. juste pour le fun…

Comments are closed